Le Parcours d’un jeune étudiant Camerounais en Allemagne

par | Mar 2, 2020 | La vie dans la diaspora | 0 commentaires

Prologue , La vie des étudiants camerounais dans les quatre coins du monde.

   Act I – l’Allemagne

Il est question pour nous de donner un récit qui se rapproche le plus possible des faits vécus sur le terrain afin de donner une idée assez précise et globale de l’environnement dont il est question ici.

Après avoir pré choisi la destination Allemagne, il (l’étudiant) se lance en quête de l’obtention du diplôme de langue allemande niveau B1 après avoir suivi des cours de langue auprès d’un centre spécialisé et avoir composé l’examen de certification internationale auprès de l’institut Goethe après avoir eu au préalable la pré-inscription dans une université allemande. Ladite pré-inscription se fait soit via son centre de langue contre rémunération soit par le biais d’une personne déjà résidante, et vient donc par la suite la formalité de la caution bancaire ou prise en charge qui s’élève à hauteur de 10 000 euros et qui doit être déposée auprès d’une banque allemande.

Arrivé sur le territoire, la première des choses à faire est de se déclarer auprès de la mairie de sa ville. Mais dans la majeure partie des cas, ceci ne se fait pas aussitôt dû au fait que bon nombre vivent encore soient chez des amis soient chez des familiers (ceux-ci à leur tour n’ont pas le droit de les déclarer). Par contre pour ceux disposant de moyens, ils peuvent soit louer des chambres universitaires pour se déclarer avec ces adresses la soit se déclarer avec des adresses qui ne sont pas les leurs. Il est important de souligner ici que se déclarer ou s’enregistrer auprès de la mairie avec une adresse a pour sens celui d’attester à la mairie qu’on est belle et bien résident de ladite circonscription, adresse à l’appui (vraie ou fausse). Passage capitale pour pouvoir avoir accès a votre caution. Et oui !!! Sans enregistrement auprès de la mairie point de caution. Ensuite, il faut s’inscrire dans un centre via un test pour passer un autre examen de langue équivalent au niveau C1 : le DSH. Sans cela il lui est impossible d’intégrer une université. Faudrait peut-être rappeler qu’étant encore au pays figure déjà dans la constitution de son dossier de demande de visa la pré-inscription dans un centre de langue en Allemagne. Après donc obtention du certificat de niveau C1 qui l’habilite désormais à s’inscrire dans une université, il faut encore postuler dans ladite université et filière déjà choisies. Il est à noter que tout ceci se fait dans des délais bien précis. La rentrée d’hiver débutant en octobre.

Le système universitaire ici est équivalent au LMD a la seule différence que la licence s’appelle bachelor et peut durer 3 à 5 ans, le reste étant le même. Au terme du cycle fréquenté, il lui est relâché un diplôme attestant de sa fin de formation. Il faut noter ici que très peu finissent dans les temps à cause d’une part la barrière linguistique (la langue allemande étant une langue assez complique) puisque les cours se faisant en allemand, et d’autre part le système universitaire lui-même. En effet, le système ne permet pas de reprendre une matière plus de 2 fois sous peine d’exmatriculation* ce qui les contraint à n’aller composer que quand ils se sentent prêts. L’autre problème aussi qu’ils rencontrent les étudiants étrangers en général et camerounais en particulier c’est le financement des études. L’université étant payante il leur incombe donc d’assumer eux-mêmes leurs frais d’université les contraignant ainsi à travailler. Certes il y a la possibilité des bourses d’études, mais très peu en bénéficient puisque la condition à remplir est d’être brillant dans les études et ce dès le départ. Avec le problème de la barrière linguistique précédemment posé, ce n’est donc pas une mince affaire. Toute chose ne les aidant pas à terminer dans les délais fixes. En ce qui concerne le permis d’étude, il est renouvelable, dure généralement 2 ans . Il est relâché par le service d’immigration qui octroie une période de 10 ans maximum . En somme, il faut retenir que le système universitaire allemand étant très complexe, il leur revient d’être disciplinés et assidus pour remplir a bien leur mission sur le territoire : étudier jusqu’à l’obtention du diplôme de fin de formation.

Ici en Allemagne, il y’a tellement de petits jobs bien rémunérés. Payés entre 8 et 16 euros de l’heure, ils sont présents plus dans les secteurs industriel et gastronomique. Il n’est dès lors pas très étonnant que le service d’immigration leur mette autant de pression (réduction de durée du permis, convocation à l’improviste, …) pour terminer leurs études avec autant de pièges et de distraction. En ce qui concerne le niveau de vie, étant une question assez subjective (chacun ayant la politique de ses moyens), nous pouvons fixer le cout de leurs besoins à 500 euros par mois. Puisque la maison prenant un peu plus de la moitie et l’assurance maladie coutant presque 100 euros par mois, le reste étant pour ses besoins propres. Néanmoins, il convient de rappeler ici que ce chiffre donne en se basant sur des estimations une idée de la chose et qu’il change d’un étudiant a un autre, d’une région donnée a une autre.

Exmatriculation : processus par lequel l’université ne te permet plus de poursuivre tes études dans ta filière en son sein et rien qu’en son sein. Ce processus s’enclenche après que l’étudiant ait failli 2 fois à un même examen. Pour l’ex matriculé il ne lui reste que deux alternatives s’il veut continuer dans ses études : trouver une autre université pour continuer dans la même filière ou au pire recommencer tout à zéro et ce toujours ailleurs dans une autre.

 

 

WILLIAM KOUAM ( Correspondant Afrik-Jeunes en italie)

Afrik Jeunes Magazine

C’est une selection de la crème de la crème d’information unique pour nos chèrs lecteurs, regrouper en un lieu pour votre satisfaction.

Pour ne rater aucune édition et les supers informations et promotions presents dans notre magazine, abonner vous à notre liste de diffusion.

By Loïc Gabin KUATE

Passionné du journalisme, j'offre par cet espace un lieu où tout amoureux de l'information pourra trouver ce qui l'aidera dans son activité.
Light Soft IT

Besoin d’un site web pro pour votre activité ou d’un accompagnement digital, contactez Light Soft IT pour ces services là. Une équipe de pro, dynamique et pro-actif à votre service

D’autres articles simillaires

0 Comments

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!
AJ Mag 009

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion

 

 Consultez les articles d'Afrik-Jeunes , suivez les informations en temps réel et accédez à l’actualité des startups et téléchargez gratuitement votre magazine mensuel en vous inscrivant

Consultez votre messagerie pour confirmer votre abonnement !

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :