EndSARS : Au Nigéria, l’État d’Oyo alloue un fonds d’indemnisation aux entrepreneurs

par | Oct 30, 2020 | Entrepreneuriat | 0 commentaires

L’État d’Oyo a octroyé 500 millions de nairas aux entrepreneurs, afin de soutenir les victimes d’injustice, notamment dans le cadre des protestations anti-policières qui ont ébranlé la ville de Lagos. D’autres financements ont été débloqués par le gouvernement et Access Bank pour les jeunes.

L’annonce a été faite le 27 octobre dernier par le gouverneur de l‘État d’Oyo, Seyi Makinde (photo). Il a déclaré lors d’une concertation avec les autorités locales, qu’un fonds pour les entrepreneurs, d’un montant de 500 millions de nairas a été mis en place pour compenser les injustices avant et après les manifestions contre les violences policières.

Les protestations qui ont fait une dizaine de morts, sont le résultat de la colère des jeunes contre une unité de la police, mais aussi de la situation économique aggravée par la Covid-19. « Nous savons que les protestations ont été le résultat de la colère qui couve chez les jeunes. Nous sommes conscients de la situation économique, en particulier de la baisse des revenus de nombreux jeunes en raison de la pandémie de Covid-19, et aussi de la situation générale de chômage dans le pays », a déclaré Seyi Makinde.

À travers ce financement destiné aux porteurs de projets et aux très petites entreprises, l’État d’Oyo entend fournir des emplois à 5 000 jeunes afin d’améliorer la situation économique. Un service de courrier électronique et une plateforme de signalement sur le site du gouvernement ont été mis en place, afin de faciliter l’enregistrement des jeunes entrepreneurs.

Sur cette même lancée, le Gouvernement Fédéral a débloqué un premier fonds de 25 milliards de nairas sur les 75 milliards annoncés début octobre pour soutenir les jeunes entrepreneurs. Par ailleurs, l’institution financière nigériane Access Bank a annoncé un fonds de 50 milliards de nairas pour aider les entrepreneurs impactés par la pandémie de Covid-19 et les manifestations anti-policières.

Rappelons que les Nigérians se sont mobilisés contre les brutalités policières au cours de ce mois, avec le hashtag #EndSARS. Les réclamations se sont par la suite transformées en un plaidoyer pour réclamer justice pour les victimes de l’unité SARS (special anti-robbery squad), accusée entre autres de vol, d’attaques et de meurtres.

0 0 votes
Évaluation de l'article

Afrik Jeunes Magazine

C’est une selection de la crème de la crème d’information unique pour nos chèrs lecteurs, regrouper en un lieu pour votre satisfaction.

Pour ne rater aucune édition et les supers informations et promotions presents dans notre magazine, abonner vous à notre liste de diffusion.

By Loïc Gabin KUATE

Passionné du journalisme, j'offre par cet espace un lieu où tout amoureux de l'information pourra trouver ce qui l'aidera dans son activité.
Light Soft IT

Besoin d’un site web pro pour votre activité ou d’un accompagnement digital, contactez Light Soft IT pour ces services là. Une équipe de pro, dynamique et pro-actif à votre service

D’autres articles simillaires

0 Comments

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
error: Content is protected !!

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion d'information

 

 Consultez les articles d'Afrik-Jeunes , suivez les informations en temps réel et accédez à l’actualité des startups et téléchargez gratuitement votre magazine mensuel en vous inscrivant sur notre Newletter Gratuitement.

Nous avons aussi une agence africaine de communication globale (AFRIK-COM) qui regroupe plusieurs services en son sein sur www.group.afrik-jeunes.com

Consultez votre messagerie pour confirmer votre abonnement !

Pin It on Pinterest

Share This