Côte d’Ivoire: bientôt une école d’aviation

Un partenariat entre Air Côte d’Ivoire, la BAD et l’Institut national polytechnique Félix Houphouët Boigny va bientôt aboutir à la création d’une école spécialisée dans la formation aux métiers de l’aéronautique. Un business plan y relatif devrait être disponible à la fin du mois de septembre 2020. L’Institut national polytechnique Félix Houphouët Boigny (INP-HB) à […]

Written By Loïc Gabin KUATE

On septembre 18, 2020
"

Lire plus

Un partenariat entre Air Côte d’Ivoire, la BAD et l’Institut national polytechnique Félix Houphouët Boigny va bientôt aboutir à la création d’une école spécialisée dans la formation aux métiers de l’aéronautique. Un business plan y relatif devrait être disponible à la fin du mois de septembre 2020.

L’Institut national polytechnique Félix Houphouët Boigny (INP-HB) à Yamoussoukro va bientôt accueillir une école de formation dans les métiers de l’aéronautique.

Il s’agit d’une initiative conjointe d’Air Côte d’Ivoire, de la Banque africaine de développement (BAD) et de la Société d’exploitation et de développement aéroportuaire, aéronautique et météorologique (SODEXAM). L’école va former les pilotes ivoiriens pour les services de la compagnie aérienne nationale, mais ambitionne également de couvrir toute la sous-région et même au-delà.

Une réunion de coordination des opérations de mise en œuvre s’est récemment tenue entre les partenaires. Si les détails exacts concernant la date d’ouverture de l’établissement n’ont pas été donnés, on sait tout de même qu’un business plan y relatif devrait être disponible à la fin du mois de septembre 2020, d’après les informations révélées par l’INP-HB.

Grâce à des partenariats comme ceux signés avec l’école de formation des pilotes de ligne française, Airways College, et l’Ecole nationale d’aviation civile en France, l’INP-HB avait déjà commencé à proposer des programmes de formation dans les métiers de l’aviation.

La création de la nouvelle école permettra d’augmenter le nombre de pilotes pour faire face à la demande dans ce secteur qui connaît un déficit de ressources humaines qualifiées. Selon les projections de Boeing en 2019, l’Afrique devra à l’horizon 2038, former 86 000 pilotes, techniciens et personnel de cabine.

0 0 voter
Évaluation de l'article

Articles similaires

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
error: Content is protected !!

Inscrivez-vous à la Newsletter d'Afrik-Jeunes et recevrez l'actualité de notre jeunesse Africaine

 

 Consultez les articles d'Afrik-Jeunes , suivez les informations en temps réel et accédez à l’actualité des startups et téléchargez gratuitement votre magazine mensuel en vous inscrivant

Consultez votre messagerie pour confirmer votre abonnement !

Pin It on Pinterest

Share This