Au Kenya, une application pour collecter les dons à l’église

par | Sep 21, 2021 | Technologie | 0 commentaires

A l’ère du numérique, l’église tente elle-aussi de s’adapter aux nouvelles technologies. Au Kenya, la start-up Jumuisha propose un moyen de faire son offrande à partir de son téléphone.

Jumuisha, application web et mobile spécialisée dans les technologies financières, a axé ses opérations sur les églises et les ONG. Elle leur permet de recevoir des dons par USSD, virement bancaire, Mobile Money, paiement en ligne ou cartes. La plateforme génère également des rapports financiers.

James Chege, le cofondateur, explique sur Disrupt Africa avoir identifié un problème pendant la pandémie de COVID-19, lorsque le gouvernement a imposé une réduction d’un tiers du nombre de places assises dans les églises.

« Notre solution a aidé les fidèles à réserver des sièges et a permis à l’administration de l’église de tenir un manifeste des membres qui ont assisté aux services. Sur la base du succès initial, nous avons fait évoluer la plateforme pour que les églises puissent recevoir des dons de leurs membres, comme la dîme et les offrandes ».

Le Kenya compte plus de 4 000 églises enregistrées, et Jumuisha vise à être la solution fintech clé pour les aider à gérer leurs finances et leurs événements. La start-up veut leur faire tirer parti de la technologie pour servir leurs membres et la communauté dans son ensemble. Les fidèles peuvent désormais faire un don en cette période de pandémie ou l’on assiste de plus en plus à des messes à distance à la télévision ou via internet.

Le milieu religieux tente de s’adapter aux nouvelles technologies depuis des années. Si le concept de quête en ligne est nouveau en Afrique, il est déjà pratiqué depuis longtemps en Occident, avec des applications comme La Quête, plateforme créée par deux jeunes entrepreneurs catholiques.

Ce type de FinTech entend résoudre de nombreux problèmes, dont les vols et la baisse des dons depuis le début de la crise sanitaire, ces derniers représentant une grande part du budget des églises. Jumuisha regroupe à ce jour 138 églises, avec plus de 250 000 membres utilisant sa solution. La start-up a enregistré 500 000 réservations et plus de 100 000 transactions financières via sa plateforme.

En juillet dernier, Jumuisha a levé une série de fonds d’amorçage auprès de SprintX Venture Studio basé à Austin aux États-Unis, pour l’aider à se développer davantage. A présent, la start-up cherche à atteindre plus d’ONG.

Aïsha Moyouzame

0 0 votes
Évaluation de l'article

Afrik Jeunes Magazine

C’est une selection de la crème de la crème d’information unique pour nos chèrs lecteurs, regrouper en un lieu pour votre satisfaction.

Pour ne rater aucune édition et les supers informations et promotions presents dans notre magazine, abonner vous à notre liste de diffusion.

By Loïc Gabin KUATE

Passionné du journalisme, j'offre par cet espace un lieu où tout amoureux de l'information pourra trouver ce qui l'aidera dans son activité.
Light Soft IT

Besoin d’un site web pro pour votre activité ou d’un accompagnement digital, contactez Light Soft IT pour ces services là. Une équipe de pro, dynamique et pro-actif à votre service

D’autres articles simillaires

0 Comments

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
error: Content is protected !!

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion d'information

 

 Consultez les articles d'Afrik-Jeunes , suivez les informations en temps réel et accédez à l’actualité des startups et téléchargez gratuitement votre magazine mensuel en vous inscrivant sur notre Newletter Gratuitement.

Nous avons aussi une agence africaine de communication globale (AFRIK-COM) qui regroupe plusieurs services en son sein sur www.group.afrik-jeunes.com

Consultez votre messagerie pour confirmer votre abonnement !

Pin It on Pinterest

Share This